Articles avec le tag ‘alimentation crue’

Manger cru, manger sain

La majorité de la population a une assez bonne idée des bons et des mauvais choix alimentaires que l’on peut prendre. Dans ce panel de choix, les fruits, les légumes, les céréales, les légumineuses ainsi que les produits laitiers ont généralement bonne presse. Forte de toutes ces différentes variétés alimentaires, dernière tendance alimentaire des podiums et des people, l’alimentation vivante encore appelée cuisine vivante ou crusine s’est invitée à notre table. Cette pratique alimentaire qui consiste à ne consommer que des aliments crus, c’est-à-dire n’ayant subi aucune transformation autre que la fermentation ou la germination, est de plus en plus appréciée aujourd’hui et change de l’art culinaire monotone, en variant plaisirs et découvertes.

Pour arriver à toutes ces découvertes, il faut bien sûr oser le tout pour le tout, innover constamment, oser des combinaisons inédites.

Manger cru, c’est aussi manger sain, déguster des mets fins, frais, riches en bienfaits et qui donnent l’impression de nourrir toutes les parties de notre corps. Le crudivorisme est un changement de mode de vie incluant une alimentation basée sur les aliments crus dont les bienfaits côté santé ne sont plus à démontrer. Cuisiner cru c’est aussi composer des repas qui décorent agréablement votre assiette, des repas pleins de fantaisies, de couleurs, qui donnent envie dès le premier regard.

L’alimentation vivante est une alimentation faite de diversités. Un menu crudivore se composera d’une variété d’aliments du monde entier, comme par exemple de jeunes pousses, d’algues, de légumineuses et céréales, de noix et graines, de lait de noix, de fruits, de légumes et de produits fermentés (choucroute, vinaigre, miso, etc). On y retrouvera aussi des sucres non transformés issus du monde végétal, tels que le sirop d’agave. Si la cuisine crue inclut aussi quelquefois des mets à base de viande ou de chair de poisson crue, c’est pour l’essentiel, une cuisine composée de produits végétaux et bienfaisante sur le plan de la santé.

La cuisine crue est simple et rapide à réaliser. Elle permet en outre de conserver son environnement culinaire propre et est généralement peu énergivore puisqu’elle ne nécessite pas de cuisson.
Tout en sachant bien sûr qu’en cuisine crue, les repas se cuisinent à peine ou pas du tout, voici pour vous une recette  pleines d’originalités, de saveurs et regorgeant de vitalité, le Velouté de tomates aux accents italiens à servir glacé et idéal par temps de grosses chaleurs.

 Pour 4 à 6 personnes :

  • 5 grosses tomates
  • 3 belles branches de basilic
  • ¾ de tasse de pignons de pin, de préférence trempés 30 min.
  • 2 courgettes moyennes épluchées
  • 1 petite échalote
  • du sel
  • un verre d’eau

Coupez les tomates et la courgette en morceaux. Hachez le basilic.
Versez tous les ingrédients dans le blender et mixez jusqu’à l’obtention d’une texture veloutée.
Servez bien frais, accompagné éventuellement de parmesan au lait cru bio râpé.

Cette recette est très saine, pleine d’énergie et de vitalité, et est une boisson très appréciée par les enfants, tout en  procurant un bien être générale.

La cuisine vivante c’est aussi retrouver des attitudes alimentaires saines,  une grande liberté dans ses choix alimentaires, et respecter l’assiette santé équilibrée.

Journal d’une food lover

Voilà, j’ouvre ce blog sur l’alimentation vivante, crue, avec en tête l’idée et l’envie d’en faire une sorte de journal de bord de mes inspirations et explorations à tendances crudivores.

Je ne suis pas une extrémiste du tout cru, juste une gourmande de nature qui a rencontré l’alimentation vivante et qui aime à s’en inspirer de temps en temps, de plus en plus souvent.

Alors tiens, pour commencer, pourquoi ne pas vous raconter ma rencontre avec le cru?

D’abord, posons un peu le contexte, ça vaut le coup. Je suis une ancienne adepte de la junk food, sujette aux compulsions alimentaires qui vous dirigent, les jours de déprime, tout droit vers les paquets de bonbons, tablettes de chocolat et autres cochonneries englouties en moins de temps qu’il ne faut pour les acheter…

Et puis la vie, mon évolution personnelle m’ont petit à petit, naturellement, sans effort et sans même y penser, amené à manger différemment. Manger bio exclusivement tout d’abord, car j’ai eu envie de prendre soin de mon corps comme je prends soin de la planète. Manger végétarien ensuite, d’abord par conviction, par respect pour le règne animal et dégoût pour la manière dont l’homme traite les animaux destinés à la consommation, puis tout simplement parce que mon corps supporte de moins en moins la viande. Trop lourde, trop difficile à digérer, après un morceau de viande généralement la réaction est quasi-immédiate: maux de ventre, mauvaise digestion, sommeil agité …Bref, je poursuis mon chemin avec comme envie celle d’écouter mon corps et non pas de manger selon ma tête, mes émotions ou mes valeurs. Parce que franchement, se priver de viande par conviction c’est super, mais si c’est pour baver et lutter intérieurement à chaque fois qu’on est devant un steak, ça vaut pas le coup à mon sens.

Voilà pour le décor…Et puis un jour, un stage avec un intervenant crudivore depuis des années, anglais, que je vais chercher à l’aéroport et avec qui je discute longuement des bienfaits du cru, de l’art de cuisiner le cru, des supers aliments…

Et voilà que pendant les 3 jours du stage, je me retrouve spontanément, moi qui aime cuisiner, à préparer des bons petits plats crus, à m’amuser et à régaler tout le monde! Me voilà conquise! Alors depuis, régulièrement je m’amuse à préparer un plat ou un repas cru, plus ou moins élaboré, pour mon plaisir, mon bien-être…

Je ne mange pas cru au quotidien, petit garçon de 6 ans oblige, je vous assure que c’est pas évident de faire manger des spaghettis de courgettes à un enfant! Alors je jongle, sans prise de tête, avec beaucoup de plaisir, et je vous partage mes expérimentations, mes découvertes, mes recettes….!

Et pour commencer avec autre chose que l’histoire de ma vie o-O, voilà une première recette testée la semaine dernière, une glace sans produit laitier, sans sorbetière, à tomber!!!