Le RAW FOOD : qu’est-ce que c’est exactement ?

tendance-crudivorisme-raw-food-veganLe Raw Food est aujourd’hui l’une des tendances culinaires à laquelle de grands chefs au monde attachent une très grande importance. Mais qu’est ce qui peut les pousser à y accorder autant d’întérêt à cette nouvelle façon de manger aux origines paléolithiques ? Qu’est-ce qu’exactement le Raw Food ?

Très prisée par les plus grandes stars hollywoodiennes, la raw food, entendez cuisine crue, brute, nature, ne laisse personne indifférente. En plein période de décadences alimentaires et sanitaires, les consommateurs se tournent vers des aliments plus naturels et plus sains et le crudivorisme se voit attribuer le rôle très spécial pour répondre à leurs attentes.

 

Gastronomie paléofuturiste ou régime paléolithique, la Raw Food est une philosophie alimentaire qui découle d’un mouvement culinaire avant gardiste qui vante la richesse de la biodiversité dans les assiettes. Le principe est simple. La raw food ou nourriture non raffinée, se cuisine crue sans passer par la case cuisson. Pour les puristes, la raw food est exclusivement végétalienne, c’est-à-dire sans aliments d’origine animale comme les produits laitiers, les œufs et bien sûr la viande et le poisson. Ils sont remplacés par une grande variété de céréales, des graines, des oléagineux, des herbes, sans compter les légumes et les fruits. Mais d’autres penseurs culinaires découlant de cette même conception d’ingurgiter exclusivement les aliments crus, se revendiquent l’identité du crudivorisme de type carnivore (consommant tout ce qui est cru et spécialement la viande) ou encore végétarien. Cependant, les initiateurs du Raw Food estiment que la cuisson de la nourriture équivaut à une perte en enzymes naturels qui nous approvisionnent en vitamines et qui sont responsables du bon fonctionnement de notre tube digestif. Ce type de régime est donc basé sur deux principes : manger des aliments bios et ne pas chauffer sa ration à plus de 40 degrés.

Aujourd’hui, 75 pourcents des aliments à consommer durant un régime Raw Food sont des fruits, des légumes, des céréales et des légumineuses. La viande de porc, la pomme de terre, le riz et le pain sont à exclure du régime Raw Food car ils prennent trop de temps à cuire. Le régime Raw Food permet de perdre du poids « naturellement » sans avoir à limiter la ration quotidienne. C’est ainsi qu’un critique culinaire trouve qu’intégrer la Raw food dans notre alimentation, c’est contribuer à consommer moins de protéines animales et plus de végétal, permettant un équilibre de la planète. Car les plats crudivores se veulent le plus naturels possibles. Plus qu’un régime amincissant, qui est temporaire, il s’agit d’une autre façon de s’alimenter. On privilégie les aliments crus, puisqu’on considère que la plupart d’entre eux perdent la majorité voire la totalité de leurs qualités nutritives lors d’une cuisson excédant 40 degrés comme mentionné haut. Pour cela, il est préférable de se tourner vers des fruits et légumes de saison, bio ou du moins issus d’une production locale. Ainsi cuisiner sans transformer le produit, c’est une autre manière de mettre le produit en valeur, et là on découvre la subtilité de la Raw Food .

Du gaspacho proposé à bord d’un food-truck

gaspacho

Comme en 2013, cette année encor Alvalle (80 % du marché de gaspacho) a sollicité L’atelier des Chefs pour parcourir la France avec son équipe à bord d’un food truck. Durant le périple, qui prendra fin le 09 août, l’enseigne fera découvrir aux Français son fameux gaspacho.

Un food-truck pour aller de ville en ville

La marque Alvalle est spécialisée dans l’élaboration et la commercialisation des soupes froides, mais surtout, des gaspachos. Depuis le 20 mai, une équipe déléguée par l’enseigne est en train de traverser la France, du nord au sud et d’est à l’ouest, à bord d’un énorme bus faisant 12 mètres de long et 4 mètres de haut. Cette tournée gourmande se fera au total sur 52 jours. Plusieurs haltes dans les communes françaises sont programmées. Notamment, l’enseigne a prévu des stationnements sur les parkings des 28 plus grands hypermarchés de France. À chacun de ces 28 arrêts, la grande surface qui reçoit est spécialement aménagée et décorée pour accroître la visibilité de l’évènement (utilisation de têtes de gondole par exemple) et pour faciliter la logistique. Ainsi, les visiteurs bénéficieront d’une excellente qualité de service et les gaspachos pourront être préparés et conservés correctement.

Des litres de soupe froide

Le camion est ouvert à tous ceux et celles qui apprécient la soupe froide qu’est le gaspacho. C’est également l’occasion pour les non-initiés de faire connaissance avec l’enseigne et de découvrir ce plat qui a fait sa renommée. Les soupes peuvent être emportées ou dégustées sur place. Dans ce cas, la clientèle est invitée à s’installer sur une table mange-debout disposée sur une terrasse éphémère, spécialement aménagée pour l’occasion. En tout et pour tout, Alvalle prévoit d’écouler 700 000 cups de gaspachos d’une contenance de 8 cl.

Quatre recettes à expérimenter

Durant toute la durée d’une étape, un chef membre de L’atelier des Chefs se joint à l’équipe du bus. Il s’installe au bar de démonstration culinaire aménagé sur la terrasse. Puis, il se lance dans la préparation de 4 plats, destinés à servir d’accompagnement au gaspacho. Une liste de plusieurs recettes a déjà été établie et le jour venu, le chef sélectionne celles qu’il va mijoter. Ainsi, la diversité et la variété seront au rendez-vous.

L’alimentation vivante ou le crudivorisme

L’alimentation exerce une influence sur l’état de santé. Beaucoup de spécialistes ont réussi à démontrer qu’une mauvaise alimentation engendre des effets négatifs pour la santé. L’alimentation vivante, également appelée crudivorisme (de « cru »), exerce une action opposée : elle est salutaire pour le corps humain.

L’un des secrets de la longévité

Afin que le développement de l’organisme se fasse sans problème, et pour maintenir une bonne santé et une excellente forme physique malgré les années qui passent, le mode alimentaire doit être strict sans être contraignant. En règle générale, et sans rentrer dans les détails scientifiques et cliniques, ce qui est naturel est sain. À ce titre, il est recommandé de consommer, crus ou semi-cuits, des fruits et légumes frais qui se sont développés en plein air sous le soleil. Ils contribuent en effet à la protection et la régénérescence des cellules du corps humain. Ce mode de consommation est la base même de l’alimentation vivante. Inversement, on rejette la plupart des aliments provenant de l’agroalimentaire industriel. Les grands principes de l’alimentation vivante prennent forme sur les conclusions des recherches du Dr Edward Howell. Read the rest of this entry »

Class’Croute se lance dans la protection des abeilles

La survie des abeilles est aujourd’hui menacée alors même que leur existence contribue à l’équilibre écologique de l’humanité. Cette situation préoccupe Class’Croute qui a décidé d’investir dans l’apiculture. Concrètement, la chaîne de sandwicherie s’est lancée dans la construction d’une ruche sur le toit de l’un de ses établissements. Si l’initiative est généralisée, ce seront 134 restaurants Class’Croute en France qui contribueront à la préservation des abeilles.

Une ruche et du miel maison

Pour le moment, Class’Croute a déployé sa stratégie à Saint-Herblain (44), sur le toit de son restaurant situé dans la ZAC du Moulin Neuf. La ruche accueille une colonie de 50 000 abeilles avec leur reine. La première récolte aura lieu dans 2 ans environ. Le miel obtenu servira aux préparations culinaires de l’établissement ou sera conditionné dans des pots pour être vendu ou offert. Cette ruche est encor un test pour l’enseigne. Dans le cas où l’essai est concluant, elle compte reproduire l’expérience auprès de ses autres restaurants. A cet effet, des dirigeants d’autres restaurants Class’Croute ont visité l’installation dans le cas où ils seraient amenés à adopter également la démarche. La construction de la ruche s’est faite en collaboration avec la société Les Jardins de Gally. Cette dernière a pris en main les détails techniques de l’installation. Elle s’occupe également de l’entretien de la ruche en y dépêchant périodiquement un apiculteur chargé de l’inspecter. Au moment venu, il se chargera de récolter le miel produit.

Class’Croute, enseigne responsable et engagée

Cette stratégie consacrée à la conservation de la biodiversité est un exemple de mesures garantissant la protection de l’environnement. Dans le même temps, elle contribue au développement durable. Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que Class’Croute se lance dans ce type de démarche. D’une manière globale, le fonctionnement de l’enseigne est respectueux de l’environnement, y compris dans son organisation quotidienne. Ainsi, ses coffrets repas sont fabriqués en pulpe de canne à sucre. Ils sont entièrement biodégradables et peuvent être utilisés comme compost pour fertiliser les sols. Les gobelets sont réalisés en PLA et sont également biodégradables au bout de 3 mois. Pour ses livraisons, l’enseigne opte pour des scooters électriques. Quant aux emballages utilisés, ils sont en carton kraft recyclable. Voilà quelques exemples des actions eco-friendly de Class’Croute.

(Français) Recette de Fondants citron pavot

Sorry, this entry is only available in Français.

(Français) Petit guide de l’alimentation crue

Sorry, this entry is only available in Français.

(Français) La mode est au cru !

Sorry, this entry is only available in Français.

(Français) Origines et principes de l’alimentation vivante

Sorry, this entry is only available in Français.

(Français) Avantages et inconvénients du crudivorisme

Sorry, this entry is only available in Français.

(Français) Manger cru, manger sain

Sorry, this entry is only available in Français.