Archive pour la catégorie ‘alimentation crue et santé’

Avantages et inconvénients du crudivorisme

Avantages et inconvénients du crudivorisme

Comprendre le crudivorisme


Des études poussées ont permis à plusieurs chercheurs de découvrir qu’on peut se nourrir seulement en consomment des aliments crus. Cette méthode est aussi bien adoptée par des personnes qui suivent un régime amaigrissant que par des personnes suivant un régime alimentaire particulier (végétalien) et des personnes malades. Le crudivorisme est donc une pratique alimentaire où l’on consomme seulement des aliments crus, même si on peut opter pour la consommation d’aliments partiellement crus. Pour suivre ce mode d’alimentation, il est important de prendre le temps de faire ses courses, de bien choisir ses aliments crus (n’ayant subi aucune transformation chimique) et limiter la consommation des aliments du règne animal. Les crudivores doivent donc manger en grande quantité des végétaux, des légumes, des fruits, des noix, des graines, des légumineuses, des pousses et des céréales. Cette alimentation permet d’éliminer les déchets accumulés dans l’organisme, de prévenir certaines maladies et aussi d’avoir une plus longue vie.

Avantages du crudivorisme


Ce mode d’alimentation présente des aspects positifs à l’intérieur comme à l’extérieur de l’organisme. Tout d’abord, les aliments choisis jouent différents rôles importants dans l’organisme. En effet, les légumes et les fruits frais consommés apportent des celluloses et des vitamines nécessaires pour le bon développement et fonctionnement de l’organisme. Les fruits et les légumes luttent aussi contre les radicaux libres qui minent notre santé, car ils sont une source d’antioxydants concentrés. De plus, les végétaux lorsqu’ils sont crus, sont très riches en vitamine et en minéraux d’où leur contribution dans le maintien et la réparation des tissus usés de notre corps. Dans une alimentation où on consomme plus de végétaux, on ne risque aucun problème avec la digestion parce que les végétaux sont riche en fibre et ces fibres facilitent le trajet des aliments dans le tube digestif, facilitent l’assimilation des substances nutritives par l’organisme et abaissent le taux de mauvais cholestérol. L’alimentation vivante est aussi une solution pour des personnes qui désirent perdre du poids, car cette alimentation n’étant pas grasse leur permet d’atteindre leurs objectifs de perte de poids.

Inconvénients du crudivorisme


Dans ce type d’alimentation, l’équilibre alimentaire demeure très important. Il est conseillé d’adopter une alimentation vivante partielle afin d’éviter certaines carences nutritionnelles et de diversifier les aliments consommés. Par exemple, pour profiter du lycopène contenu dans la tomate, il faut la faire cuire. Ainsi, il est nécessaire d’être vigilant lorsqu’on opte pour ce type d’alimentation, surtout si on tend pour un régime végétalien, car c’est un régime alimentaire généralement pauvre en vitamine D, en fer et en vitamine B12 qui exposent à plusieurs maladies. Mais les amateurs de l’alimentation vivante ne subissent pas une punition, car bon nombre de repas d’un régime crudivore sont très délicieux et succulents.
Une petite recette rapide et très délicieuse de plat cru à essayer chez soi et qui nécessite six tasses de fraises fraîches, quatre tasses de petits épinards, le jus de six oranges, deux bananes et des glaçons. Il suffit de passer au mixeur tous ces ingrédients, de servir dans un grand verre et de déguster.

Manger cru, manger sain

La majorité de la population a une assez bonne idée des bons et des mauvais choix alimentaires que l’on peut prendre. Dans ce panel de choix, les fruits, les légumes, les céréales, les légumineuses ainsi que les produits laitiers ont généralement bonne presse. Forte de toutes ces différentes variétés alimentaires, dernière tendance alimentaire des podiums et des people, l’alimentation vivante encore appelée cuisine vivante ou crusine s’est invitée à notre table. Cette pratique alimentaire qui consiste à ne consommer que des aliments crus, c’est-à-dire n’ayant subi aucune transformation autre que la fermentation ou la germination, est de plus en plus appréciée aujourd’hui et change de l’art culinaire monotone, en variant plaisirs et découvertes.

Pour arriver à toutes ces découvertes, il faut bien sûr oser le tout pour le tout, innover constamment, oser des combinaisons inédites.

Manger cru, c’est aussi manger sain, déguster des mets fins, frais, riches en bienfaits et qui donnent l’impression de nourrir toutes les parties de notre corps. Le crudivorisme est un changement de mode de vie incluant une alimentation basée sur les aliments crus dont les bienfaits côté santé ne sont plus à démontrer. Cuisiner cru c’est aussi composer des repas qui décorent agréablement votre assiette, des repas pleins de fantaisies, de couleurs, qui donnent envie dès le premier regard.

L’alimentation vivante est une alimentation faite de diversités. Un menu crudivore se composera d’une variété d’aliments du monde entier, comme par exemple de jeunes pousses, d’algues, de légumineuses et céréales, de noix et graines, de lait de noix, de fruits, de légumes et de produits fermentés (choucroute, vinaigre, miso, etc). On y retrouvera aussi des sucres non transformés issus du monde végétal, tels que le sirop d’agave. Si la cuisine crue inclut aussi quelquefois des mets à base de viande ou de chair de poisson crue, c’est pour l’essentiel, une cuisine composée de produits végétaux et bienfaisante sur le plan de la santé.

La cuisine crue est simple et rapide à réaliser. Elle permet en outre de conserver son environnement culinaire propre et est généralement peu énergivore puisqu’elle ne nécessite pas de cuisson.
Tout en sachant bien sûr qu’en cuisine crue, les repas se cuisinent à peine ou pas du tout, voici pour vous une recette  pleines d’originalités, de saveurs et regorgeant de vitalité, le Velouté de tomates aux accents italiens à servir glacé et idéal par temps de grosses chaleurs.

 Pour 4 à 6 personnes :

  • 5 grosses tomates
  • 3 belles branches de basilic
  • ¾ de tasse de pignons de pin, de préférence trempés 30 min.
  • 2 courgettes moyennes épluchées
  • 1 petite échalote
  • du sel
  • un verre d’eau

Coupez les tomates et la courgette en morceaux. Hachez le basilic.
Versez tous les ingrédients dans le blender et mixez jusqu’à l’obtention d’une texture veloutée.
Servez bien frais, accompagné éventuellement de parmesan au lait cru bio râpé.

Cette recette est très saine, pleine d’énergie et de vitalité, et est une boisson très appréciée par les enfants, tout en  procurant un bien être générale.

La cuisine vivante c’est aussi retrouver des attitudes alimentaires saines,  une grande liberté dans ses choix alimentaires, et respecter l’assiette santé équilibrée.