Les sites les plus convoités dédiés à une existence à la Raw Food ?

Raw-Food-World-logo-x500

 

 

Où se trouvent les meilleurs sites du monde dédiés à une existence à la raw food ? Plusieurs sympathisants de cette philosophie alimentaire se posent souvent la même question. Certains ont tendance à imaginer le lieu par excellence pour mener une vie paradisiaque dans les Antilles à l’instar des îles tropicales paradisiaques. Malheureusement, de moult de produits de ces lieux subissent le facteur d’isolement et disparaissent par manque d’intérêt.

Les crudivoristes ne prennent généralement pas en considération aussi bien le nombre de restaurants végétariens disponibles dans leurs villes ou encore les aliments d’origine végétale qu’ils consomment en cité. Ils veulent des produits alimentaires naturels et qui n’ont pas été victime des produits chimiques  à l’instar des engrais. C’est pourquoi on verra plusieurs crudivoristes se tourner vers des lieux où sa philosophie alimentaire est exprimée de façon exhaustive. Voici une liste de lieux où les consommateurs d’alimentation vivante se tournent particulièrement.

 

La Californie, Usa.

Sans aucun doute, la Californie est le lieu par essence pour mener une vie crudivore. Une année autour du soleil (à l’exception de la partie sud), la température de l’Etat est extrêmement conviviale. Il y a une abondance d’aliment d’origine organique et des marchés de ferme, aussi plein de restaurant crudivoriste qu’on ne trouve nulle part au monde. Les villes de Santa Monica, San Diégo, Santa Barbara ou encore  Bay Area sont les endroits convoités par les crudivores de cet état.

Australie

En Australie, on note une florissante et galopante culture crudivore. Dans la majeure partie des villes on trouve les crudivoristes de plusieurs obédiences.  On y cultive tout genre de fruits. C’est pourquoi pour les crudivoriste vivre en Australie est un excellent moyen pour profiter d’une vie alimentaire soignée et saine. Dans les villes telles qu’Adelaide, Perth, Sydney et Brisbane, toutes les grandes places sont réservées aux raw foodistes.

Hawaii

Ile tropicale, Hawaii est aussi un lieu où l’on peut profiter de la philosophie crudivoriste. Avec ses infrastructures paradisiaques dépendant de l’Amérique du nord, on ne peut pas en dire plus. Avec une terre fertile et très favorable à la culture des légumes et fruits, le marché hawaiien est riche en aliments et mets à la disposition des crudivoristes un moult de produits de grande nécessité pou vivre complètement sa philosophie alimentaire. Par ailleurs beaucoup de crudivoriste développe en ces lieux, leur propre culture de fruits et légumes.

Costa Rica

Ce pays est considéré comme l’un des plus beaux endroits sur terre surtout pour celui qui apprécie la nature et les animaux. C’est un lieu où même les plages sont encore pratiquement à l’état primitif. On y trouve d’excellent marché d’aliment de très bonne qualité. De nos jours beaucoup de crudivoriste se délocalise en ces lieux parce que la culture locale est très favorable aux étrangers. C’est aussi un meilleur endroit de pour se livrer à une vie de transcendance et où le climat est particulièrement agréable tout au long de l’année.

L’Espagne et l’Italie

En Europe, l’Espagne et l’Italie reste principalement les lieux de convoitise des adeptes de la raw food. De nos jours, beaucoup de crudivoristes  préfèrent se reconstruire une vie à la raw food dans les frontières espagnoles d’une part et italiennes d’autre part. Ils aménagent de très beau jardin. Au sud de l’Espagne par exemple certains fruits subtropicaux se cultivent là à l’instar des cherimoyas (corossols en français).

Célèbres restaurants exclusivement Raw Food

HAPPY CRULTURE RESTAURANT, PARIS, Francesol_semilla_paris1

C’est d’abord la dimension affective et conviviale de la cuisine, inspirée par une famille argentine d’origine italienne  qui a inspiré la passion de la patronne de ces lieux pour la gastronomie, mais ce sont aussi ses préoccupations éthiques et ses convictions profondes (justice, non-violence, protection des animaux et de l’environnement, anti-spécimen, amour universel, compassion pour tous les êtres vivants) qui l’ont amenée à adopter une cuisine 100% végétale et biologique. Depuis quelques années elle s’intéresse plus particulièrement à l’Alimentation Vivante, non seulement d’un point de vue nutritionnel et gustatif mais aussi pour la créativité à laquelle elle invite ainsi que pour son rayonnement énergétique et émotionnel.

Adresse :Sol Semilla, 23 rue des Vinaigriers, 75010, Paris, France.

Tel : (+33) 06 67 20 34 43

Site web: http://www.happycrulture.com/

Mail : camila@happycrulture.fr

 

 

Blossom restaurant, NEW York, USAblosso10

C’est l’un des restaurants qui développe la philosophie de l’écologie en ce qui concerne la protection des espèces animales. Les patrons de Blossom mettent à la disposition du grand public des plats essentiellement crudivores. Ici tous les ingrédients organiques viennent d’une ferme locale et des compagnies de distribution.

Adresse : 187, 9th avenue, NY, New York, Usa

Tel: (+1) 212-627-1144

Site Web: http://www.blossomnyc.com/

 

 

 

Beyond sushi restaurant, New York, UsaBeyond-Sushi-21

Géré par un couple dynamique, Beyond réinvente les traditionnels plats de sushi frais, local et essentiellement végétarien auxquels on reconnait une esthétique en ce qui concerne la couleur et la saveur des recettes mises à la disposition du public crudivore.

Adresse: 222, 14th avenue, New York, NY 1003

Tel: (+1) 646. 861.2889

Site web:http://www.beyondsushinyc.com/

 

 

 

Bulan thai vegetarian kitchen, Los Angeles, Californie, Usaimages (9)

Très connu par l’expérience de son staff en ce qui concerne la disponibilité et l’attention qu’il porte sur la création des recettes, ce
re
staurant est spécialisé dans la confection des plats délicieusement crudivores ayant une saveur traditionnelle et originale au Thai.

Adresse:

Tel: (+1) 323 913 1488

Site web:http://www.bulanthai.com/

 

 

The Chicago dinner, Chicago, Illinois, Usaimage1

La particularité du CHICAGO DINNER est qu’il donne aux publics crudivores une multiplicité de  plats à caractère végé
tarien et au confort prouvé tels que le Buffalo Seitan et beaucoup de delicieux cake à base végétale.

Adresse : 3411 N Halsted St Chicago, Il 60657

Tel : (+1) 773. 935. 6696

Site Web :http://www.veggiediner.com/

 

 

 

Hot beans restaurant, Toronto, Ontario, Canadahot-bean

Inspiré de la culture latine médiévale présente au Kensington Market, cette vedette canadienne de la raw food met à la disposition du public des plats spécialement conçus à partir du burritos, du limeade et du tacos.

Adresse : 160 Baldwin St Unit 1 (Spadina Ave), Toronto, Ontario M5T 3K7

Tel : (+1) 647 352 7581.

Blog:http://hotbeanswegan.wordpress.com

 

 

 

 

Food for thought9 FOOD FOR THOUGHT

En Angleterre et plus précisément à Londres, le restaurant row Food le plus recommandé est le Food for Thought à cause

de
sa connaissance particulière des recettes crudivores de plusieurs pays. Ici on découvre beaucoup de spécialité de l’inde au Mexique. Le service est très bien fait, moins couteux et satisfaisant.

Adresse : 31 Neal St., Covent Garden, London;

Tel: (+44) 20 7836 0239.

Site web :http://www.foodforthought-london.co.uk/

Raw Food ou la propagation d’une alimentation à tendance crudivore

 

L’action du Raw Food belly-2473_640pour la perte du poids

 

De nos jours des personnes de forte corpulence souffrent pour la plupart du temps des problèmes liés à l’obésité. Ils se tourmentent à l’idée de perdre radicalement du poids. Les médicaments pour éliminer le maximum de graisse de l’organisme paraissent à la longue le plus souvent saoulant ou encombrant. On suit sans réserve les conseils du personnel de santé. On participe à des séminaires ou du moins à des causeries éducatives liées ce phénomène. Mais jusqu’à là, on n’est pas toujours satisfaits du résultat. Alors, se tourner vers une alimentation version raw Food peut être une des solutions pour tenter de trouver un poids idéal.

 

Plus simple et d’origine naturelle, l’alimentation crudivore peut apporter des solutions concrètes et vivantes aux problèmes de surpoids. Manger cru et vivant permet de se sentir moins paresseux, fatigué, en colère, anxieux, stressé ou dépressif quelquefois vu que les personnes atteintes de surpoids s’identifient à travers ses symptômes. Ainsi adopter une alimentation crudivore et paléolithique, c’est dans une certaine mesure mangé sain, déguster des mets fins, frais, riches en bienfaits et qui donnent l’impression de nourrir toutes les parties de notre corps sans torture psychologique d’amasser encore plus de graisse. Dès lors, le crudivorisme devient un changement de mode de vie incluant une alimentation basée sur des  aliments crus dont les bienfaits côté santé ne sont plus à démontrer pour une personne atteinte de l’obésité. Une personne souffrant de surpoids ne sera plus obligée d’adopter un régime alimentaire draconien centralisé sur la limitation systématique de ce que l’on mange. Mais un menu crudivore se composera éventuellement d’une variété d’aliments du monde entier et dont le novice obèse pourra faire une multitude de choix en ce qui concerne la préparation d’une recette.

 

D’un point de vue scientifique il est aussi prouvé que lorsqu’on est obèse et qu’on s’initie à une alimentation vivante, on mange un aliment rempli d’enzymes vivants et pendant qu’on profite du bon goût d’un aliment vivant, les enzymes, comme une petite armée, travaillent dans tout notre corps comme une équipe s’affairant à réparer ce qui est défectueux. On ressent des bienfaits car l’aliment consommé cru est plein d’énergie et parce qu’il transporte en lui des enzymes nécessaires pour s’auto digérer. Ainsi on retrouve une enzyme comme la lipase qui est capable de pénétrer les dépôts de gras saturé, de les fractionner en plus petits morceaux et de faciliter leur élimination. On n’a pas plus besoin de fournir des efforts supplémentaires pour être en mesure de digérer cet aliment car il est déjà pourvu de ses propres enzymes digestifs qui facilitent le métabolisme de digestion.

 

En outre, il faut noter que nos émotions sont liées à notre corps. Et cependant quand on commence à faire le grand nettoyage de notre santé, on fait aussi le nettoyage des émotions. L’énergie qui nait de ce nettoyage est revivifiant. C’est pourquoi en devenant peu à peu crudivore lorsqu’on a les problèmes de surpoids, on remarque les changements positifs sur notre corps, son épuration est observable au premier plan.  Une qualité d’énergie nouvelle se voit et les kilos qui quittent le corps font place à des muscles que pourra redécouvrir.

 

Raw Food ou la propagation d’une alimentation à tendance crudivore

La philosophieles-sushis-2742078xpxwc_2041 culinaire connue sous le nom Raw Food est aujourd’hui au centre de plusieurs débats. Transcendant toutes les préjugés qui découlent d’une telle pratique alimentaire, le raw food ou le crudivorisme se réclame être toute une idéologie développée autour de la cuisine crue et admettant en son sein plusieurs tendances qui se démarquent des unes aux autres par des nuances concrètement observables. Cependant il faut noter que le crudivorisme, appelé « alimentation vivante », consiste en grande partie à manger les aliments sous leur forme crue, en évitant systématiquement la cuisson ou le chauffage. On consomme de préférence les aliments biologiques alcalins n’ayant subi aucune transformation. À l’occasion, on a aussi recours à la fermentation ou la germination. Pour ce fait, on a tendance à distinguer plusieurs sous courants auxquels les adeptes y attachent un intérêt particulier. Ainsi nous avons comme grandes tendances le crudivorisme végétalien, le crudivorisme végétarien et le crudivorisme carnivore (d’autre parle d’écologie alimentaire).

 

 

 

Le crudivorisme végétalien ou végétalisme      

  Les adeptes de cette tendances sont appelés les crudi-végétaliens à cause de leur penchant pour la consommation exclusive de des graines ou des fruits. Le végétalisme est donc une pratique alimentaire qui, tout comme pratique végétarienne, exclut toute chair animale (viande, poissons, crustacés, mollusques, etc.) ainsi que les produits dérivés des animaux (gélatine, etc.), et qui rejette, de surcroît, la consommation de ce qu’ils produisent (œufs, lait, miel, etc.). toutefois Un grand nombre de végétaliens motivent leur rejet de toute alimentation d’origine animale par le refus de tuer ou de faire tuer des animaux pour leur chair et de les faire souffrir, citant les exemples des conditions d’élevage des poules en batterie, des poussins mâles des races pondeuses broyés sans anesthésie, de la production du lait qui entraîne la séparation du veau de sa mère quelques heures après sa naissance et sa claustration ; et, généralement, par le refus de cautionner moralement l’exploitation des animaux.

Le crudivorisme végétarien ou végétarisme 

Paradoxalement au végétalien, le végétarien est un crudivore qui, refusant bien entendu l’alimentation en viande, mais qui consomme les produits dérivés de l’animalerie.  Le végétarisme se réclame à cet effet être une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animale pour des motivations diverses. Certains végétariens le sont pour des raisons liées à leur santé, leur religion ou leur culture, mais d’autres facteurs peuvent motiver l’adoption d’un régime végétarien, comme la critique des méthodes de traçabilité, d’élevage et d’abattage, l’accès aux denrées alimentaires, l’impact environnemental des modes de production et de prélèvement de ces dernières ou encore le refus par principe de l’exploitation animale. C’est pourquoi l’acceptation la plus large du végétarisme correspond à l’ovo-lacto-végétarisme. Car il s’agit du végétarisme occidental classiquequi consiste à consommer des végétaux, des champignons et des aliments d’origine animale comme le miel, les œufs, le lait ainsi que leurs produits d’autres produits dérivés de façon directe ou indirecte.

Le crudivorisme carnivore

Cette tendance découle bien évidemment d’une pratique appelée l’instinctothérapie. Ici consommer les produits bruts d’origine animale n’est pas d’une très grande importance. L’instinctothérapie est une pratique alimentaire crudivore fondée l’hypothèse d’une adaptation génétique incomplète aux modifications subies par l’alimentation humaine depuis la Préhistoire. Cette approche définit une méthode d’alimentation consistant notamment à éviter les artifices susceptibles d’altérer l’odeur, le goût ou la consistance des aliments naturels, de manière à laisser l’instinct alimentaire réguler spontanément l’équilibre nutritionnel et à garantir le fonctionnement correct du métabolisme.

Quelques recettes de Raw Food à cuisiner en quelques minutes

Salade de Kale à la fraise

Plus besoin de trop se casser les méninges pour trouver le plat idéal à cuisiner surtout lorsqu’on adepte de la raw food. Ce petit bijou se fait juste en quelques minutes. Initiez-vous dès maintenant !

Rendement: 2 grandes portions
Ingrédients:

  • environ 2 tasses de feuilles de kale bien lavées, la tige centrale retirée et hachéesSaladeEpinardsFraisesRQC
  • le jus d’une demi-lime
  • un filet d’huile d’olive
  • une bonne pincée de sel
  • environ une cuillerée à table d’oignons doux hachés (j’ai utilisé des oignons vidalia, mais l’oignon rouge ou l’échalotte feraient très bien l’allfaire)
  • 1/2 tasse de fraises tranchées
  • une mangue ataulfo bien mûre taillée en petits cubes
  • une poignée de coriandre fraîche ou de basilic frais ciselé

Méthode:

Dans un saladier, « masser » les feuilles de kale avec le jus de lime, l’oignon, l’huile d’olive et le sel. Y aller assez vigoureusement pour que les feuilles ramollissent.

Garnir avec les fruits et les fines herbes, mélanger délicatement.

Déguster en vous pâmant devant le délicieux contraste entre les fruits délicats et sucrés et le kale, costaud à la saveur rustique.

 

Salade de plantain

Le plantain est une verdure sauvage très facile à trouver et aux qualités nutritionnelles exceptionnelles.  Il est particulièrement riche en protéines complètes et en oméga3. Cette salade-ci est un délice, elle rappelle la salade de kale par sa texture bien dense et satisfaisante. Les dattes viennent adoucir l’amertume des feuilles de plantain et les tomates ajoutent une note plus légère. Une bonne recette pour apprendre à apprivoiser cette verdure sauvage.

Rendement: 1 à 2 portions

Ingrédients:Salade-de-plaintain-590x393

  • une grosse poign
    ée de feuilles de plantain bien lavées
  • une tomate bien mûre
  • 2 dattes
  • environ 1 cuillerée à table (15 ml) d’oignon haché
  • 1 petite gousse d’ail pressée (ou 1/2 gousse)
  • le jus d’un demi-citron (à ajuster au goût)
  • un filet d’huile d’olive (optionnel)
  • une pincée de sel
  • un peu de poivre fraîchement moulu

Méthode:

Sans le saladier, mélanger le sel, le poivre, le jus de citron, l’huile d’olive et l’ail.

Tailler les feuilles de plantain en chiffonnade et les  ajouter au saladier en brassant bien et en « massant » même avec les mains au besoin pour bien enrober le plantain de marinade.  Laisser en attente.

Couper la tomate en petits dés et hacher les dattes avant de les ajouter au saladier.

Mélanger délicatement et goûter, ajuster le sel et le citron au besoin.

Déguster immédiatement ou laisser reposer quelques heures pour une salade plus « détendue ».

 

Craquelins de tomates séchées et cumin

Sous une forme de chips et d’amuse-gueule, cette recette au goût exquis de cumin est un vrai délice. On peut aussi les rouler comme une pita pour faire un sandwich.

Ingrédients:

  • 2 tasses d’Amandes trempéescraquelins
  • 2 tasses de Tomates fraîches
  • 1 tasse de Tomates séchées
  • 2 Citrons, le jus seulement
  • 1 cuil. à soupe de Piment d’Espelette (ou autre)
  • 3 cuil. à soupe de Cumin en poudre
  • 3 cuil. à soupe de Coriandre en poudre
  • 1 cuil. à soupe de Sel de Mer gris
  • 2 tasses de Graines de Lin
  • 3 tasses d’Eau de Source

Instructions:

  1. Faire tremper les Tomates séchées au moins 4 heures.
  2. Faire tremper les Graines de Lin dans l’eau environ 3/4 d’heure à 1 heure. Jusqu’à ce que les Graines aient absorbées l’Eau.
  3. Pendant ce temps, passer au mélangeur tous les autres ingrédients pour obtenir une consistance très crémeuse.
  4. Mélanger dans un bol avec les Graines de Lin trempées.
  5. Étendre une mince couche (1/2 à 1 pouce) sur des feuilles de Teflex et mettre au déshydrateur pendant 8 heures (ou une nuit) à 105°F.
  6. Retourner les Craquelins sur la grille pour cuire le dessous, en enlevant la feuille de Teflex.
  7. Déshydrater jusqu’à l’obtention de la texture désirée… soit croustillante ou encore moelleuse!

Quelques recettes de Raw Food à cuisiner en quelques minutes

Un smoothie vitaminé

L’envie de consommer une boisson bio s’invite généralement lorsqu’on est adepte d’une alimentation crudivore. Alors pour satisfait vos désirs, il ne vous reste qu’à fabriquer en quelques minutes cette boisson à la verdure bien ressortie. Le smoothie vert est un savant mélange de fruits et de légumes verts feuillus popularisé par Victoria Boutenko, qui s’est fortement inspirée de la soupe énergétique d’Ann Wigmore. C’est une délicieuse façon de consommer de grandes quantités de verdure quotidiennement. Les fruits permettent d’adoucir l’a
mertume de certains légumes verts et en font un breuvage que même les enfants aiment.

Ingrédients pour 2 verres :Smoothies vitaminés 024

  • 1 tasse de fraises et/ou pêch
    es congelées
  • le jus d’une grosse orange
  • 1 banane
  • 2 grosses poignées d’épinards
  • un peu d’eau, au besoin

Tout mettre dans le blender et actionner… laisser tourner jusqu’à obtenir une consistance
homogène. Ajouter un peu d’eau au besoin pour ne pas que le smoothie soit trop épais.

 

Hummus aux courgettes

C’est une recette très fortement inspirée de l’« hoummos de courgettes » trouvé dans le livre Complètement CRU d’Andréa Jourdan. Ici on peut se permettre de diminuer la quantité de tahini et d’huile d’olive pour une version moins grasse.

Rendement: environ 1 tasse (250 ml) d’hummus

  •  2 pephoto-de-hummus-de-courgettes-8341tites courgettes vertes épluchées
  •  1 cuillerée à table (15 ml) de tahini (idéalement un beurre de sésame cru)
  •  2 cuillerées à table (30 ml) de jus de citron
  •  2 cuillerées à table (30 ml) d’huile d’olive
  •  1 gousse d’ail (que j’ai remplacée par un peu de fleur d’ail)
  •  1/2 cuillerée à thé (2,5 ml) de sel
  •  une pincée de cumin
  •  une généreuse pincée de paprika

 

 

 

Au mélangeur broyer les courgettes avec le tahini, le citron et les assaisonnements. Une fois que la préparation est crémeuse, ajouter lentement, sans cesser de faire tourner le mélangeur, les 2 cuillerées d’huile d’olive. Laisser tourner encore quelques secondes pour un hummus bien onctueux. Servir saupoudré de paprika et de cumin avec des crudités et des craquelins.

 

Biscuits Oreos crus

Envie des friandises surtout lorsqu’on consomme bio et bien voici une recette facile à cocotter à base de céréale naturelle. Vous pouvez vous-même confectionner votre propre biscuit fourré à base du coco et d’ingrédients naturels. Lancez-vous dès maintenant.

Ingrédient :

  • Les biscuitsdsc04422kopie
    1/2 tasse de poudre d’amande
    1/3 tasse de poudre de lin
    1/4 tasse de poudre de cacao
    1/2 tasse de noix de coco en poudre
    2/3 tasse de pruneaux séchés
    1/3 tasse de flocons sans gluten ( quinoa, etc..) ou d’avoine
    1/2 tasse de noisettes en poudre
    2 cuillerées à table de miel (ou nectar d’agave pour une version végétalienne)
    1 cuillerée à table d’huile de coco
  • La crème :
    2 tasses de noix de coco en poudre
    3 cuillerées à table de miel
    5-6 cuillerées à table jus de citron
    4 cuillerées à table graisse de noix de coco (séparée du lait de la boîte de lait de coco)

Etapes :

Pour faire les biscuits :
1.Combiner les ingrédients dans un récipient jusqu’à ce que tout soit homogène.
2. Déposer le mélange entre deux feuilles de papier ciré et rouler la pâte.
3. Découper à l’emporte-pièce (ou à l’aide d’un verre).
4. Réfrigérer les biscuits quelques minutes, ils seront plus fermes et plus faciles à garnir.

Pour faire la crème :
Mélanger tous les ingrédients.

Assembler les biscuits :
Fourrer les biscuits au cacao de cette crème à l’aide d’une cuillère et recouvrir d’un autre biscuit. Mettre les biscuits au réfrigérateur pendant 20 min afin que la crème de coco durcisse.

 

Quelques recettes de Raw Food à cuisiner en quelques minutes

Trempettes aux épinards

download (2)La classique trempette aux épinards, mais en version crue, sans produits laitiers, sans mayo… mais avec toute la saveur.

Rendement: environ 1 tasse (250 ml) de trempette

Ingrédients :

Mélange crémeux:

  • 1/2 tasse de noix de cajou crues trempées environ 6 heures, rincées et bien égouttées
  • 1/2 tasse de courgette en petits cubes
  • 2 cuillerées à table de jus de citron
  • une petite gousse d’ail dégermée ou une cuillerée à thé de fleur d’ail hachée
  • 1 cuillerée à table de levure alimentaire en paillettes (de type Red Star)
  • une toute petite pincée de muscade
  • une généreuse pincée de sel
  • quelques tours de moulin de poivre noir
  • environ 1/4 de tasse d’eau

Mélange d’épinards:

  • 1 tasse d’épinards frais ciselés
  • 1 cuillerée à table d’oignon ou d’échalote hachée finement
  • 1 cuillerée à thé de jus de citron
  • 1 cuillerée à thé d’huile d’olive (optionnel)
  • un peu de sel

Méthode:

Passer tous les ingrédients du mélange crémeux au mélangeur blindé ou au robot culinaire avec la lame en « s ». Laisser tourner jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter un peu d’eau si nécessaire. Verser dans un bol et laisser en attente.

Pour préparer les épinards, il suffit de les couper en lanières et de les mélanger avec les oignons, le jus de citron, l’huile d’olive et un peu de sel. Brasser à la cuillère ou masser avec les mains jusqu’à ce que les épinards aient ramolli.

Ajouter les épinards au mélange crémeux, bien incorporer et goûter pour ajuster la quantité de sel et de poivre. Idéalement, laisser reposer au moins une heure au frigo avant de servir pour que les saveurs se développent bien.

Servir comme trempette avec des craquelins ou des légumes, comme tartine, ou comme farce dans des mini tomates ou des champignons.

 

Quiche crue végétalienne

On dit vivre à la végétalienne, c’est réduire le processus de vieillissement des cellules de notre corps à partir des produits végétaux qu’on consomme. Alors se faire une quiche crue végétalienne est un excellent moyen de se sentir revivre et tout épanouir.  En revanche, cette recette est  la preuve sine qua non de l’épanouissement crudivoriste.

download (3)Ingrédients :

Pour la croûte

* 1/2 tasse sarrasin déshydraté et moulu
* 1/2 tasse lin moulu
* 1 tasse noix de Grenoble
* 1/2 tasse noix du Brésil
* 1/2 tasse tomates sechées en huile d’olive
* 1 pincée de sel

Pour la garniture
*  2 tasse de carottes (le reste de la préparation du jus)
* 1 tasse d’épinards(coupés grossièrement)
* 1 tasse de nois de cajous
* ½ tasse de poivron rouge coupé en petits cubes
* ½ tasse de chou-fleur coupé en petits morceaux
* 1/3 tasse de courgette
* ½ oignon
* 1 gousse d’ail
* ½ tasse d’eau
* 1 c à thé du turmeric/curcuma
* 2 c à soupe sauce soja sans gluten
* 1 c à soupe de levure maltée en flocons
* 1 pincée de sel

Etapes:

  1.  Faire tremper les noix de cajous dans un bol d’eau pendant une nuit.

Pour la croûte:

  1. Au robot culinaire, mélanger les noix du Brésil et les noix de Grenoble jusqu’à ce que les noix soient réduites en miettes.  Ajouter le reste des ingrédients au robot et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte uniforme.
    2. Etaler la croûte dans le fond d’un moule à tarte de 22 cm (8 po) de diamètre.

Pour la garniture:

  1.  Égoutter les noix de cajous.
    2. Mettre le mélange de légumes en cubes/morceaux (poivron, chou-fleur) et les épinards coupés grossièrement dans un grand bol.  Réserver.
    3. Au mixeur, broyer tous les autres ingrédients jusqu’à l’obtention d’une pâte uniforme. Verser ensuite cette composition dans le bol de légumes et bien mélanger.
    4. Déposer le contenu dans la croûte et réfrigérer.

Danger d’une alimentation exclusivement crue

images (8)

 

 

On connait tous l’importance de la raw food pour l’organisme mais on n’est pas sans toutefois ignoré qu’une alimentation centrée exclusivement sur le régime crudivore peut se voir à la longue néfaste aussi bien pour la santé de l’homme que pour son épanouissement social. Alors comme tout régime alimentaire, la raw food a aussi sa face cachée qui est nocif pour la santé.

 

 

Au niveau de la santé

Pour commencer, l’afflux très important de fibres crues dans l’organisme risque fort de créer un inconfort digestif (ballonnements, coliques, etc.).  La cuisson a le mérite de les attendrir et de les rendre ainsi plus digestes. Toutefois, certains spécialistes soulignent que bon nombre d’aliments voient au contraire leurs propriétés nutritives augmenter lorsqu’ils sont cuits, ce qui est le cas de la tomate par exemple. Mais les risques de carences existent, notamment en vitamine B12, en calcium, en fer ou en protéines. A long terme, des effets négatifs sur la solidité des os et sur les dents sont également relevés.

Les risques d’intoxication ne sont pas nuls : les légumes, même s’ils sont bien lavés, n’échappent pas aux bactéries dangereuses (E Coli, listeria, salmonelles, toxoplasme).
C’est pourquoi l’alimentation vivante est formellement déconseillée aux femmes enceintes.

Quand tout produit animal est absent du crudivorisme, les risques de carences en protéines animales, en fer et en vitamine B12 sont les mêmes que lors d’un régime végétarien  ou végétalien.

Au niveau de l’épanouissement social

Généralement, on met à la poubelle toute notre tradition culinaire, notre gastronomie qui, qu’on le veuille ou non, sont un lien social important ! Les repas amico-familiaux sont fort compromis, à moins d’apporter son « manger cru » !

L’alimentation vivante implique la fraîcheur absolue de tous les aliments : l’approvisionnement quasi quotidien est impératif et pas forcément pratique.
Et comme il se doit aussi d’être bio, le budget risque d’exploser.

Parfois, il est assez difficile de varier les combinaisons des plats, et la monotonie ressentie au bout d’un certain temps est parfois dissuasive. De même, pour les personnes habituées à une alimentation riche en viande ou en sucre par exemple, le passage à un régime crudivore provoque parfois des maux de tête ou des nausées, du moins au début.

D’autre part, ces restrictions alimentaires trop vite imposées peuvent aussi provoquer des « envies irrésistibles » pour des produits normalement interdits et provoquer un fort sentiment de frustration.  Voilà pourquoi le régime crudivore ne doit pas être suivi par les femmes enceintes, les enfants et les adolescents, ainsi que par les personnes souffrant d’ostéoporose ou d’anémie par exemple. Dans tous les cas, il est conseillé de demander l’avis de son médecin.

Dans l’optique de certains autres systèmes diététiques, comme la macrobiotique du Japonais Oshawa, la cuisson de la nourriture est non seulement souhaitable, mais pratiquement indispensable, afin de conférer aux aliments une qualité énergétique qu’ils ne possèdent pas crus, qualité qui serait vitale pour l’homme, et expliquerait même son intelligence et sa supériorité sur les animaux.

Intérêt diététique de l’alimentation crue

woman-food-title-big

Pour mieux mettre en avant notre corps dans des situations de la vie courante, notre corps a besoin de tout un tas d’éléments tels que les enzymes, vitamines, minéraux, phyto-nutriments, protéines, fibres et lipides.

Néanmoins, le fait est que lors de la cuisson de nos aliments, bon nombre de ces choses disparaissent ou s’amoindrissent, nous laissant avec un aliment « vide » de bienfaits, ou presque. Les enzymes, vitamines, minéraux et phyto-nutriments souffrent tout particulièrement lors de la cuisson. C’est pourquoi l’intérêt  de « consommer Raw » vient évidemment du fait que ce régime alimentaire au paléolithique permet de prolonger son espérance de vie dans la mesure où bien entendu elle est un obstacle au vieillissement des cellules aussi bien intérieures que superficielles de notre corps.

Au rang des avantages, les diététiciens reconnaissent  à la Raw Food une certaine efficacité lorsqu’on veut perdre du poids. En effet, les aliments vedettes de cette gastronomie à l’instar des fruits et légumes, les céréales et les graines germées sont des aliments peu caloriques. Le régime crudivore, bien suivi, apporte moins de 1700kcal/jours selon des experts de la santé.

Toutefois des personnes sont adeptes à ce genre d’alimentation, le régime crudivore, parce qu’il ne contient pas de graisses saturées et d’huile hydrogénée. Ici on privilégie les fibres, ce qui favorise le sentiment de satiété, et donc empêche de grignoter. Le sel est consommé en en quantité modérée, ce qui évite de stimuler l’appétit.

Ces adeptes du régime crudivore mettent en avant les avantages liés à la non-cuisson des aliments : selon eux, c’est le meilleur moyen de préserver les sels minéraux, les vitamines et les enzymes. En mangeant cru, on évite aussi tous les résidus toxiques de cuisson.

Des études menées par certains scientifiques de la santé vont plus loin et avancent même que le régime crudivore peut être une solution face à certaines maladies telles que les cancers, par exemple. L’objectif serait de retourner aux sources de l’alimentation humaine, en privilégiant des produits à l’état naturel, sans aucune transformation. Ainsi, dans le cas les plus extrêmes, on n’hésite pas à remonter jusqu’au régime préhistorique

Aujourd’hui, on s’accorde sur les bénéfices apportés par la Raw Food sur la digestion, le cholestérol ou les maladies cardiovasculaires. De grands chefs internationaux se sont même engagés dans cette voie, relayés par des stars internationales, qui n’hésitent pas à faire appel à des coach-nutrition spécialisés.

Ainsi pour les adultes, la consommation de fruits et légumes crus riches en caroténoïde aide votre organisme à lutter contre le vieillissement des cellules. Les antioxydants contenus dans l’alimentation Raw Food sous forme de vitamines, d’oligo-éléments, de polyphénols sont nécessaires au maintien des fonctions physiques et psychiques.

Pour les enfants, le calcium, le fluor et le phosphore contenus dans de la Raw Food contribuent à la formation des os et des dents de l’enfant. Consommer du fruit est aussi une source de vitamines, de sels minéraux et de fructose pour l’enfant car un sucre simple est assimilé de manière directe par l’organisme.

En ce qui concerne les sportifs ou personnes actives, la Raw Food est un atout indéniable car les fruits, les légumes et crustacés consommés crus désaltèrent efficacement et réhydratent rapidement le corps. Ils sont d’une aide précieuse d’un point de vue musculaire que cérébral.

Origine, histoire et expansion du raw food : naissance d’un mouvement culinaire

1eadb7ad877b11b83ed31f4b524bef8e

Le style d’alimentation à la raw food est aujourd’hui en vogue. Plusieurs personnes et célébrités se tournent vers ce régime un peu spécial. On connait tous son importance en ce qui concerne sa valeur diététique pour l’organisme. Cependant comme tout régime alimentaire, la raw food découle d’une certaine vision de la vie.

Originellement, c’est en 1830 que le pasteur sylvester graham du ministère presbytérien encourage de similaires principes diététiques tels la raw Food comme un moyen pour soigner l’épidémie du choléra qui ravageait les usa. Ainsi il affirmait à base des théories que les maladies chroniques en général et le choléra en particulier pourraient être évités tout en buvant de l’eau pure et en mangeant des aliments simples qui n’ont pas été souillés par les pratiques culinaires.

Mais certaines sources stipulent que la raw food a été initiée par l’Américaine Ann Wigmore, dans les années 1950, qui a réussi à guérir de deux cancers en suivant cette alimentation ultra saine, donnant naissance à un institut qui a suscité de nombreux adeptes.

Ainsi le régime crudivore quittant le pôle originel qu’est l’USA, s’émancipe dans les pays européens et le monde en général. En partant du fait que le consommateur se recentre toujours plus sur son épanouissement personnel et son bien être intérieur à travers une alimentation contrôlée. La raw Food durant son évolution cherchera également à initier les adeptes à une signification dans sa consommation quotidienne. La raw food donne naissance à un mouvement qui au départ est appelé en anglais « the raw food movement » traduit littéralement en français le mouvement du régime crudivore . Ce mouvement s’est réuni autour de St. Louis Estes, Edmund Bordeaux Szekely, Johnny Lovewisdom, Ann Wigmore and Viktoras Kulvinskas (co-fondateur de the Hippocrates Health Institute) Arnold Ehret, Aris Latham (de Sunfired Foods Inc., connu comme le chef de fil de l’alimentation crudivore). Plutard des adeptes contemporains se réunissent autour de plusieurs chef et éditeurs culinaires tels que Dr.Douglas Graham, Dan McDonald, Karyn Calabrese, Matt and Angela Monarch, Matthew Kenney ou encore Elijah Joy.

Aujourd’hui, on remarque que certaines célébrités telles que Demi Moore, Woody Harrelson, Jason Mraz ou Carol Alt sont des sympathisantes de ce mouvement. Par ailleurs, Woody Harrelson a publié des œuvres sur la Raw Food en commençant par un film sur le régime crudivores et la création des sites consacrés à la raw food et on se souvient de son restaurant « O2 » qui se spécialise uniquement dans la préparation des plats exclusivement crudivores. On peut aussi citer Carol Alt avec son dernier ouvrage « the raw 50 » qui parle du style de vie à la raw food.

En définitive, on note qu’au cours de son expansion en Europe durant les premières années du XXIe siècle (à partir de 2000), le régime crudivore devient un véritable mode de vie qui peut entraîner une certaine monotonie. C’est ce qui explique le succès récent auprès des chefs culinaires, déclinant le concept avec l’ouverture de restaurants spécialement dédiés à l’alimentation « vivante » et crue à l’instar du « 42 degrés » en France. Car il y a une véritable attente auprès d’une nourriture de qualité, authentique et pleine de saveurs.